AG SGDF Parc de Jambville

L’AG SGDF vue par Maud, notre représentante associative à Jambville

L’assemblée générale des Scouts et Guides de France a eu lieu du 19 au 21 mai à Jambville dans les Yvelines. Chaque groupe envoie un représentant à cette assemblée générale qui doit prendre part aux votes et aux décisions validées par l’AG.

AG SGDF Parc de Jambville
Arrivée des délégations scoutes au château de Jambville – Photo par Nicolas Ernst

Pour notre groupe, c’est Maud, caravelle 3ème année, qui est partie à Jambville. Et lors de la réunion de samedi dernier, elle a fait une présentation à toute sa caravane de l’AG. Les votes et les résolutions étaient déjà connus, ce qui était le plus intéressant c’était de voir l’AG de l’intérieur.

Quand on a 16 ans, qu’on est caravelle, on connaît surtout les gens de son groupe, de son territoire… Mais là c’est 2000 chefs, cheftaines, équipiers au niveau local ou national, compas, pionniers, caravelles venus de toutes la France (et même d’Outre-mer). Il y a de quoi se sentir perdue ! Mais Maud nous a expliqué que, justement, y aller seule et ne connaître personne (en arrivant) a fait qu’elle est allée à la rencontre des autres au lieu de rester avec un petit groupe de gens. Elle a ainsi eu la chance de rencontrer Ahmad Alhendawi délégué de l’OMMS, Katerina Agorogianni membre du Conseil de l’AMGE et de déjeuner avec François Mandil délégué national des SGDF.

Elle a aussi été interviewée pour le site des SGDF avec un pionnier et une autre caravelle ainsi que pour Oze et elle est passée à la radio scoute. Peut-être même qu’on la verra dans le calendrier 2018-2019 !

Erwan_Sarah_et_Maud
Maud, Erwan et Sarah Interviewés pour le site des SGDF

Maud nous a expliqué qu’elle a réalisé durant ce week-end, à quel point les SGDF sont une énorme organisation qui mobilise beaucoup de personnes, de temps, de moyens : Tout ça pour les jeunes. Tout ça pour nous !. Elle nous a raconté qu’il y avait des débats sur les budgets (qui peuvent paraître assez abstraits), le bilan de l’année précédente, le choix des chemises, etc. Par contre, pas de débats sur les grands piliers et les valeurs fondamentales du scoutisme, simplement parce que c’est partagé par tout le monde et qu’il n’y a pas de remise en cause.

Elle a aussi pu partager ses expériences avec d’autres jeunes d’autres groupes (Cap, camps, Caravane) et les difficultés rencontrées (groupe qui menace de fermer, pas assez de chefs ou pas assez de jeunes). Elle a appris plein de nouveaux jeux, de chants, de bénés qu’elle a promis de partager. Et puis participer à une veillée pour 2000 personnes qui permette à tous de participer et pas d’être simple spectateur était aussi impressionnant.

En conclusion, ce week-end lui a permis de s’ouvrir au mouvement et de mieux comprendre comment tout fonctionne. Ça donne vraiment une motivation et l’envie de lancer pleins de projets. On comprend que si on a des idées on peut faire ce que l’on veut. Vraiment ce que l’on veut ! Elle encourage tout le monde à se lancer et à faire ça au moins une fois dans leur vie.