[Interview] Le stage Tech de Marine

Marine

Marine, cheftaine Guides à la Guillotière, revient sur son stage Tech qui s’est déroulé du 1er au 8 mars 2014 à Pont de Barret. Qu’est-ce qu’un Tech ? Quelle est cette formation au nom bizarre ? Quels apports pour les jeunes qu’elle encadre ? Marine y répond dans cette interview.

“Marine, tu as passé ton stage Tech du 1er au 8 mars. Avant de nous raconter ce que tu as vécu, peux-tu nous préciser ce qu’est un stage Tech ?”

Le stage Tech est le premier des 2 stages nécessaires pour la validation du BAFA. Durant une semaine nous participons à différents temps de formation qui portent sur les qualités, devoirs et interdits de l’éducateur, les clefs d’un grand jeux, d’une veillée ou encore d’un temps spirituel réussi, mais aussi sur les rôles au sein d’une maitrise, la pédagogie de notre branche, la loi et le scoutisme…
En parallèle, nous sommes répartis en équipe afin d’organiser des activités qui ont lieu durant les camps : jeux, veillées, temps spirituel, … Et cela avec un imaginaire et des thèmes imposés par les formateurs, à suivre tout au long de la semaine. Ces équipes, composées de cheftaines et chefs en formations et symbolisant nos maîtrises respectives, nous permettent d’apprendre à vivre et travailler ensemble sur les différentes activités et actions du quotidien : préparation de jeux, des repas, services d’eau, de bois ou encore rangement du lieu de vie.

“Une semaine de formation, ça a du être intense ! Peux-tu revenir sur ce stage et nous raconter les principaux ateliers et ce que tu as appris au cours de cette semaine ?”

Effectivement, cette semaine n’était pas de tout repos ! Nous avions un planning chargé d’ateliers de formation, d’activités organisées par les différentes équipes mais il fallait aussi s’occuper en parallèle du lieu de camp, des installations, du bois, du feu, de la cuisine… et préparer des activités “bétons” (car évaluées par les formateurs). Bref, pas une seconde à perdre !

Les temps de formation étaient très enrichissants car ils ont vraiment ciblés les points importants et nécessaires à maitriser pour encadrer les jeunes, s’organiser en maitrise, avec les parents, maitriser la pédagogie de notre branche… Mais aussi les principales techniques d’animations, notamment basées sur le CREIRA (qui est un acronyme résumant les principaux ingrédients à mettre en place pour mener une activité). Cette méthode est formidable et ultra efficace pour créer un jeu, et d’ailleurs, nous avons pu l’expérimenter sur place à travers les différentes activités que nous avons organisées. Ces dernières étaient aussi des temps de formation à part entière, même lorsqu’on y participait seulement, car on pouvait avoir un oeil critique sur l’organisation et comprendre ce qui était bien à mettre en place mais surtout, les points à améliorer pour nos futures activités?

J’ai compris durant ce stage que nous avions vraiment un rôle d’éducateur à part entière, d’où l’importance de former les chefs afin qu’ils fournissent un travail de qualité !
On ne cesse d’en apprendre, non seulement durant les temps de formation, mais aussi en équipe, où on partage vraiment notre savoir faire. Cela m’a vraiment surprise parce que j’ai quand même déjà 12 ans de scoutisme derrière moi ! C’est très enrichissant.

“Effectivement, l’intensité de la formation était bien au rendez-vous ! Et tous ces ateliers se font en solitaire ?”

La vie d’équipe est très importante, non seulement parce qu’on organise toutes nos activitées ensemble, mais aussi parce qu’on vit vraiment ensemble en dehors des temps de formation en groupe. Il faut apprendre à se connaitre, à apprécier les différences et l’expérience de chacun. Nous venons parfois de groupes très différents (co-éduqués ou non), de branches différentes, certains ont 10 ans de scoutisme derrière eux alors que pour d’autres ce stage fait l’objet de leur première expérience dans le scoutisme. Bref, il en résulte un grand melting-pot de connaissances, d’idées, de savoir-faire et savoir-être. Et on est parfois hyper surpris par les techniques des autres, différentes des nôtres, mais pas pour autant mauvaises ou stupides. Il faut vraiment venir à ce stage avec une ouverture d’esprit et avoir envie de dépasser nos acquis car on peut en apprendre beaucoup de l’expérience des autres, et même d’un “débutant du scoutisme” !

“Et que ce passe-t-il une fois la semaine finie ?”

On est très triste! Mais on a surtout envie de faire partager à nos maitrises ce qu’on a appris et l’appliquer dans nos unités. Nos formateurs nous font passer un petit entretien individuel pour nous faire un bilan sur nos acquis et sur ce qu’on doit continuer d’approfondir. Avant de terminer notre formation BAFA avec le deuxième stage, il nous faut valider cette première session durant un stage de deux semaines minimum : mon camp Guide de cet été fera parfaitement l’affaire ! Ce stage est évalué par notre directeur de camp. Je trouve qu’un des points fort de cette formation est qu’on se sent vraiment suivis du début à la fin, les formateurs sont toujours présents pour répondre à nos questions et on se sent écouté. J’ai hâte de passer la deuxième session l’année prochaine!

“Si tu devais motiver un ami qui est un peu réticent à passer son Tech, que lui dirais-tu ?”

De ne pas hésiter et de foncer ! C’est formidable tout ce qu’on apprend, et on sent tellement meilleur par la suite dans notre rôle de chef ;). On comprend vraiment ce qui est important, comment tout s’articule, notre rôle, et on repart avec une palette d’activités en main incroyable. Et puis c’est interessant de pouvoir apprendre de nouvelles techniques (installations, jeux, cuisine, feu, …) autres que celles transmisent par nos anciens chefs !
De plus, pour toute les rencontres que j’ai faite là-bas, je ne le regrette vraiment pas. C’est fou ce que le scoutisme nous rassemble, c’est vraiment une grande famille.

“Un dernier mot pour la fin ?”

Allez viens, on est bien !

“Merci Marine pour toutes ces précisions sur ton stage. Les Guides de la Guillotière peuvent partir tranquilles, elles seront bien entourées !”

De Notre Mieux, le rassemblement des Louveteaux / Jeannettes

DNM_logo

Le 5 et 6 avril 2014 s’est déroulé le rassemblement national des Louveteaux – Jeannettes : De Notre Mieux. La particularité de cet évènement ? 19 000 Louveteaux – Jeannettes et 3 000 chefs et cheftaines qui se retrouvent sur un même WE, partout en France métropolitaine, en Outre-Mer et dans de grandes villes du monde. Gauthier, chef Louveteaux, nous raconte.

Il est 14 heures, nous sommes 400 louveteaux et jeannettes à Saint Laurent-de-Mure réunis pour le rassemblement « De Notre Mieux » et c’est parti ! Les chefs nous attendaient depuis hier soir, tout est prêt pour un WE territorial de folie !

Nous commençons par monter nos tentes avant d’embrayer directement sur un grand jeu avec tous les autres jeunes du territoire de Lyon-Levant. Puis nous partageons toutes nos premières fois vécus avec les scouts (premier feu, premier WE loin des parents, première nuit sous tente, …). On n’est pas si différents des Louveteaux des autres groupes finalement !

DNM_02

Le diner est partagé en village (regroupement de 4 groupes du territoire). Brossage de dents, débarbouillage et c’est parti pour la veillée !

Père Castor et Super Castor se racontent leurs jeunesses respectives. L’un Louveteau, l’autre super héros, et des similitudes sont découvertes au fur et à mesure du récit des deux amis. De la remise du foulard pour l’un, au premier cours de vol pour l’autre, chacun est un super héros à sa façon. Les Louveteaux sont envahis dans l’univers des souvenirs et chantent à l’unisson le chant du rassemblement.

La soirée se termine et les Louveteaux vont se coucher pour être en forme le lendemain.

En effet, dimanche matin, réveil à 7h30 pour un petit déjeuner avec la Peuplade. S’en suit un quart d’heure nature durant lequel les Louveteaux ont appris à écouter les bruits de l’environnement qui les entourait.

10h00 : départ pour la célébration en plein air ! Une mise en scène du passage de l’Evangile de la résurrection de Lazare permet aux Louveteaux de vivre pleinement ce temps de prières. La messe se clôture sur une prière scoute chantée par les 400 jeunes présents !

DNM_01

Après une bonne salade de pâtes et une salade de fruits maison, les jeunes sont partis pour retrouver la loi des super héros à travers un dernier grand jeu. Relai et balle au prisonnier rythment l’après-midi.

À 16h, il est temps de se dire au revoir. Les jeunes repartent ravis, après un week-end fort en émotion !

Et pour celles et ceux qui sont passés à côté, retrouvez le rassemblement De Notre Mieux sur France 2 !

Les Compagnons du Pérou nous racontent leur projet

Un voyage au Pérou ça vous tente ?

{CHANGEMENT D’ADRESSE !}

Alors rendez-vous au 10, rue Elie Rochette mercredi 26 mars à 20h !

L’équipe des Compagnons Pérou, vous invite à partager leur projet en images. Découvrez leurs rencontres, leurs joies et leurs moments forts vécus durant cette expérience extraordinaire.

Nous vous attendons nombreux !

Pour la bonne organisation de l’évènement, merci de nous informer de votre présence à cette adresse : maro14@hotmail.fr.

¡ Hasta luego !

Invitation Retour projet finale 2

Des Farfadets à la Guille !

Nous en avions parlé ici, la Ronde des Farfadets vous donne RDV le 23 mars à 14h !

La ronde des farfadets est une proposition faites aux enfants de 6 à 8 ans pour découvrir à travers des activités le scoutisme. Il sont encadré par leurs parents, animateurs d’une journée. Les parents sont aider par un parent formé par le mouvement des Scouts et Guides de France, que l’on nomme Farfadulte.

Afin de faire découvrir cette proposition, le groupe de La Guillotière invite les enfants et leurs parents à participer à une rencontre le dimanche 23 mars 2014, sous l’église St Michel à partir de 14h.

Pour toute question, n’hésitez pas à contacter le responsable de groupe :
sgdf.laguille@gmail.com.

Amitiés scoutes.

invitation farfadet