Les farfadets à l’école des dragons

Tout au long de l’année, les farfadets ont aidé le dragon Gudule à maîtriser ses émotions, vaincre ses peurs (en l’emmenant à la piscine, à la neige, camper…). Tant et si bien, qu’au mois de mai, le grand-maître dragon est venu chercher Gudule pour qu’il dirige Drascole, la célèbre école de dragons. Gudule, plein de bonne volonté, mais un peu débordé a fait appel à ses amis farfadets pour l’aider à éduquer les jeunes dragons.

Au matin du 6 Juillet, les farfadets ont donc pris une nef puis le Dragon Express et suivi les empreintes des dragons pour arriver à Drascole. Gudule les attendait impatiemment avec les jeunes dragons. Chaque dragon est pris en charge par un farfadet qui, pendant 3 jours, va s’en occuper, l’éduquer, le nourrir…

À Drascole, l’éducation se fait par le jeu : concours cuisine, olympiades, dérouillage matinal. Les orages du soir n’ont pas gâché la fête, les dragons ont réussi à allumer le feu de camp et tout le monde a pu manger des chamallows grillés. La routine s’installait, mais le dimanche, un méchant a jeté un sort sur les dragons qui s’endormaient tous les uns après les autres, impossible de les réveiller. Les farfadets se sont donc mis en quête du remède pour guérir leurs dragons. Au terme de 7 épreuves, les parchemins ont été déchiffrés et le remède a été fabriqué. Les farfadets avaient bien mérité leurs crêpes, pendant que les dragons se reposaient. Le soir, l’ambiance était à la fête, jeux et chansons autour du feu de camp. Le lundi, les olympiades ont permis de constater que les dragons ne craignaient plus rien, savaient voler et s’amusaient comme des petits fous. Les farfadets avaient bien rempli leur mission !Farfadets et dragonsIl était temps de quitter Drascole avec un diplôme de dresseur de dragons.  Au revoir Gudule et à bientôt.

Les guides de la Guillotière partent à la recherche des parents de Peter Pan…

Le camp d’été 2016-2017 des Guides de la Guillotière s’est installé à Chambost-Longessaigne, à 1h de route à l’est de Lyon, entre le 15 et le 29 juillet 2017.

Un drôle personnages les attendait… Peter Pan ! Mais qui sont donc ces grands enfants qui accompagnaient les filles? Leurs… « parents » ? Mais qu’est-ce que c’est ? Et pourquoi Peter Pan n’en a pas ?!

Après presque 4 jours d’installations, les guides ont enchaîné les rencontres avec les personnages du royaume de Disney : Ariel la petite sirène, Elsa la princesse de glace, ou encore Robin des Bois… Leur préféré restera sans doute Kuzco l’empereur mégalo, qui pour l’occasion leur avait ouvert les portes de sa ferme d’élevage de lamas et d’alpagas où elles ont passé la journée du premier vendredi ! Les filles ont pu en apprendre beaucoup sur ces animaux et, l’après-midi, filer leur laine.

IMG_20170721_112152

Ratatouille est venu dès le lendemain pour leur concours de cuisine : afin de se sentir chez lui, il leur a proposé le thème « Welcome to Paris ». Tour Eiffel et bateaux-mouches étaient au rendez-vous ! Les grandes gagnantes ont eu l’honneur de gagner la cuillère en bois !    Photo 3

À leur retour d’exploration, qui s’est déroulée du lundi matin au mardi soir, les guides ont pris exemple sur les Schtroumpfs afin de monter leur propre village de stands et passer une journée détente puis, le jeudi, ont affronté les personnages de la péninsule d’Hercule au cours d’Olympiades qui ont récompensé les plus valeureuses.

C’est enfin vendredi soir au cours du repas trappeur et avant la veillée de feu qu’elles ont enfin pu rencontrer Walt Disney… qui a accepté de donner des parents à Peter Pan !

Photo 2

Un beau camp qui, avec peu d’intempéries et beaucoup de coups de soleil, aura permis à toute la tribu de se rapprocher et de créer de beaux souvenirs dans un paysage verdoyant. Merci à toutes !

Photo 4

Retour sur le Camp des Jeannettes !

Vous aimez le chocolat ? En tout cas, Charlie lui, il aime le chocolat. Charlie, c’est un petit garçon et il est bien penaud : il souhaite vraiment gagner le ticket d’or, qui lui permettrait de devenir le chef de l’usine de chocolaterie de Willy WONKA.

capture-decran-2016-11-07-a-12-22-04

Non loin de là, à Saint Pal-de-Mons, des jeannettes campaient. Un jour, Charlie est passé à côté du camp. Curieux, il est venu à la rencontre des Jeannettes. Il demande de l’aide aux jeannettes qui acceptent. C’est alors qu’une grande aventure s’en suit !

article-retour-du-camp-2016

Les Jeannettes sont curieuses, alors quand Charlie leur propose de leur faire découvrir sa région, C’est une grande JOIE ! Sur des sentiers battus, en pleine campagne et avec une chaleur torride, les jeannettes sont courageuses et n’hésitent pas à s’entre-aider ! C’est en chantant de bon cœur que nous arrivons au point du pique-nique. Après un agréable temps passé ensemble et de partage fructifiant, nous repartons vers le camp. article-retour-du-camp-2016ghgj

ALERTE ! Charlie a un problème, il doit absolument trouver de nouvelles recettes pour succéder à Willy WONKA. Les jeannettes cherchent donc des idées de friandises pour l’aider. Un concours cuisine se met alors en place alors que nous nous réfugions dans une maison, pour cause : alerte orage. Et c’est avec grand succès que les Jeannettes remportent des prix de la meilleure entrée, plat principale, dessert, etc. au grand bonheur de Charlie ! Il va grâce à cela être le successeur de Willy WONKA.

dsfsdf

Mais les Jeannettes ne s’arrêtent pas là ! Après de nombreux défis relevés, de multiples campagnes publicitaires et de jeux d’énigmes pour aider Charlie, celui-ci devient le successeur lors d’une soirée de passation. C’est une grande fête autour du feu qui s’organise et qui termine le camp en beauté !

dsfdsgd

Le camp des pionniers et caravelles !

Et voilà, notre camp pionniers-caravelles s’est terminé… On a passé 3 semaines à St Didier la Forêt, près de Vichy.

Ce que nous avons fait ? Et bien… on a dû aider un certain professeur Dingo à réparer sa machine à remonter le temps et renvoyer tous les personnages qui n’étaient pas à leurs bonnes époques.

Du coup, nous avons rencontré : des dodos (l’espèce animale disparue) qui criaient « pastèque »; Hitler qui avait perdu la mémoire; César, un lamasticot; Maria celle qui garde un stand au casino; nous avons participé à une émission de talent du futur; El Raton chef du village qui s’est fait volé le feu; El Bucheto qui en a blessé plus d’un… et encore plein d’autres personnages !

Mais nous n’avons pas fait que cela car en tant que pionnier – caravelle, nous avons un cap de camp et nous devons rendre des services aux propriétaires. Nous sommes donc allés aider le village de Brout-Vernet pour sa course de caisse à savon (on a bien soufflé dans les sifflets ;p) et pratiquement chaque jour nous avons eu l’honneur d’aider le propriétaire à couper les arbres qu’il souhaitait (et enlevant les feuilles des branches triant petite branches, moyennes, grosses ou tronc pour avoir le plaisir à la fin de tout remettre ensemble).

article-sur-le-camp-2016dsfdsf

Enfin nous avons aussi fait le Trek : de la marche pendant 3 jours et 2 nuits en équipes en autonomie allant d’un lieu à l’autre pour dormir. Et aussi les Sources où nous sommes partis par année (1ère, 2èmes et 3èmes années) marcher et réfléchir à nous, notre implication dans le scoutisme etc. A part pour les 1ère années qui sont restés sur le lieu de camps et préparé leur promesses pionnier – caravelle.

article-sur-le-camp-2016dsqf

Au bout de ces trois semaines nous sommes devenus une vraie caravane soudée, un groupe d’amis qui ne voulait pas tant que ça rentrer même si nous étions crevés. Mais vu comment les chefs étaient morts à la fin il fallait vraiment rentrer. #OnEnATousMarreDesAubergines

article-sur-le-camp-2016dsq

Merci à tout le monde pour ce super camp ! Bon passage aux compagnons à Ségo et Daphné et à l’année prochaine pour les autres 😉

Elise, responsable Com 😉