camp pionniers caravelles

Camp des Pionniers Caravelles : Un camp à Lourdes centré sur la solidarité avec les malades en pèlerinage, mais aussi le service et la rencontre autour du sanctuaire. Semaine riche en émotions…Le centenaire du scoutisme a été aussi l’occasion de remercier tous les chefs et cheftaines qui s’engagent pour s’occuper et transmettre aux jeunes les belles valeurs du scoutisme! Merci
Bonne continuation…⛰

Les Farfadets découvrent Allioth…

Cette année, les Farfadets ont fait la connaissance d’Allioth, une étoile perdue que Tom et Prune ont trouvée, une nuit sans nuage, dans le Parc de Lacroix-Laval.
Après l’avoir aidée à ouvrir les yeux et à sourire, les Farfadets l’ont accompagnée dans ce parc pour trouver exactement où elle était tombée, et lui faire découvrir les merveilles de la forêt.
Aidés par les indications laissées par Tom et Prune dans un carnet, et les traces de poussière d’étoile, les Farfadets ont pu s’aventurer dans les bois obscurs, grâce à une boussole et une carte.
Ils ont ainsi évité les pièges (famille de hérissons, loups, coulée de boue, sol en feu) chanté et écouté les chants d’oiseaux qui les ont guidés sur la pelouse de « Belle Etoile ».
Allioth s’est alors souvenue être venue ici pour trouver des soeurs qui l’aideraient à retrouver sa famille.
Grâce à tous ces indices et les petites poussières d’étoiles trouvées sur le chemin, Allioth s’est un peu rallumée.

Les farfadets à l’école des dragons

Tout au long de l’année, les farfadets ont aidé le dragon Gudule à maîtriser ses émotions, vaincre ses peurs (en l’emmenant à la piscine, à la neige, camper…). Tant et si bien, qu’au mois de mai, le grand-maître dragon est venu chercher Gudule pour qu’il dirige Drascole, la célèbre école de dragons. Gudule, plein de bonne volonté, mais un peu débordé a fait appel à ses amis farfadets pour l’aider à éduquer les jeunes dragons.

Au matin du 6 Juillet, les farfadets ont donc pris une nef puis le Dragon Express et suivi les empreintes des dragons pour arriver à Drascole. Gudule les attendait impatiemment avec les jeunes dragons. Chaque dragon est pris en charge par un farfadet qui, pendant 3 jours, va s’en occuper, l’éduquer, le nourrir…

À Drascole, l’éducation se fait par le jeu : concours cuisine, olympiades, dérouillage matinal. Les orages du soir n’ont pas gâché la fête, les dragons ont réussi à allumer le feu de camp et tout le monde a pu manger des chamallows grillés. La routine s’installait, mais le dimanche, un méchant a jeté un sort sur les dragons qui s’endormaient tous les uns après les autres, impossible de les réveiller. Les farfadets se sont donc mis en quête du remède pour guérir leurs dragons. Au terme de 7 épreuves, les parchemins ont été déchiffrés et le remède a été fabriqué. Les farfadets avaient bien mérité leurs crêpes, pendant que les dragons se reposaient. Le soir, l’ambiance était à la fête, jeux et chansons autour du feu de camp. Le lundi, les olympiades ont permis de constater que les dragons ne craignaient plus rien, savaient voler et s’amusaient comme des petits fous. Les farfadets avaient bien rempli leur mission !Farfadets et dragonsIl était temps de quitter Drascole avec un diplôme de dresseur de dragons.  Au revoir Gudule et à bientôt.