Ecrire un article (1)

Comment rédiger un article sur le site de la Guillotière ? Sans être journaliste professionnel, il y a quelques règles élémentaires à respecter pour donner envie au visiteur de commencer la lecture… et ne pas le perdre en route ! Voici quelques indications pour vous aider dans la rédaction (et la présentation) de vos articles.

Ecrire

Le fond

Le site de la Guillotière a pour vocation de faire découvrir le scoutisme à nos visiteurs, sous un angle attrayant et rassurant. Le contenu rédactionnel mettra en avant les expériences joyeuses et réussies plutôt que les “catastrophes-évitées-de-justesse” et autres petits drames !

La forme

La parution d’un article sur le site ne sera jamais urgente au point de ne pas le soumettre à une relecture pointilleuse. Une orthographe approximative alliée à une syntaxe hasardeuse constitue la recette gagnante pour dégoûter votre lecteur. Dans le même ordre d’idée, veillez à éviter les termes ou abréviations trop “scouto-scoutes” pour être compris par un lecteur qui ne connaît pas bien le mouvement.

Présenter

La structure de l’article

Un titre

Veillez à rédiger un titre court et percutant qui résumé le sujet de votre article. L’idéal est d’y intégrer le nom de l’unité et la thématique de l’article : privilégier “Les Louveteaux à Chapeau-Cornu” à “Un camp vraiment génial !”.

Une introduction

Idéalement, l’introduction commence par le lieu et la date de l’événement décrit dans l’article. Une fois le cadre “spatio-temporel” établi, un petit résumé de l’article pour donner envie de poursuivre la lecture. L’introduction est composée comme le reste de l’article, en “pavé” (lignes justifiées). On la distinguera de la suite de l’article en la mettant en gras.

Un développement

C’est le corps de votre article. L’endroit où vous entrez dans le détail des événements relatés. Rappelez-vous vos devoirs de français et structurez votre discours pour éviter le long article un peu vaseux. Faites des paragraphes pour aérer la lecture (pas trop non plus, sinon votre article ressemblera à une superbe dentelle), insérez quelques photos.

Des photos

Le site de la Guillotière n’est ni une banque d’images ni un site de partage de photos. Ne pas noyer votre article sous une masse de photos, mais y intégrer quelques images qui permettront :

. d’aérer la lecture si votre article est un peu long,
. d’illustrer les principaux thèmes abordés.

Pour une question de sécurité et confidentialité, on intègrera les photos en taille réduite (450 pixels de large à une résolution de 72 dpi) sans possibilité d’agrandissement. Redisons-le, l’objectif est d’illustrer les articles et non de mettre en place une photothèque en ligne !

Une conclusion

La conclusion est l’occasion de redire en quelques mots les points positifs de l’événement décrit et de se projeter dans l’avenir, ou préciser l’apport pour les jeunes et l’unité de ce qui a été vécu.

Une signature

N’hésitez-pas à signer l’article du nom de la personne qui l’a rédigé. C’est un peu plus personnel que “maîtrise louveteaux” ou “chefs rouges” ! N’hésitez-pas à mettre  en avant vos talents personnels d’écriture !

Les liens

N’hésitez-pas à enrichir vos articles de liens. C’est une façon d’enrichir vos textes en aidant le lecteur à aller plus loin, et c’est une bonne manière également d’améliorer le référencement du site ! Alors ne vous privez-pas !

Publier

Date de publication

Par défaut, la date de publication de votre article correspond à la date d’écriture. Pour un événement déjà passé, modifier la date par défaut et la remplacer par la date à laquelle a eu lieu l’événement. Ainsi, la chronologie des événements correspond à l’ordre de publication des articles !

Catégorie

Assigner une catégorie à votre article permet au lecteur d’effectuer des recherches thématiques. Une ou deux catégories (voire trois) suffisent. Elles correspondent en général :

. au nom de l’unité,
. au type d’événement

Mots-clés

Les mots-clés permettent d’affiner une recherche par termes plus spécifiques, au-delà des catégories. Privilégier l’utilisation de mots-clés déjà existants.

Un peu de technique

L’interface de WordPress vous permet de mettre en page et enrichir votre article, comme dans un logiciel de traitement de texte. Titres, sous-titres, sous-sous-titres, comment s’y retrouver ? Ci-dessous, une petite illustration :

Introduction : utiliser le style “Paragraphe” en mettant le texte en gras. Mensarum enim voragines et varias voluptatum inlecebras, ne longius progrediar, praetermitto illuc transiturus quod quidam per ampla spatia urbis subversasque silices sine periculi metu properantes equos velut publicos signatis quod dicitur calceis agitant, familiarium agmina tamquam praedatorios globos post terga trahentes.

Titre de niveau 1

Utiliser le style Titre 3

Titre de niveau 2

Utiliser le style Titre 4

Titre de niveau 3

Utiliser le style Titre 6

Textes

Les textes sont composés en lignes justifiées, en utilisant le style “Paragraphe”. Mensarum enim voragines et varias voluptatum inlecebras, ne longius progrediar, praetermitto illuc transiturus quod quidam per ampla spatia urbis subversasque silices sine periculi metu properantes equos velut publicos signatis quod dicitur calceis agitant, familiarium agmina tamquam praedatorios globos post terga trahentes ne Sannione quidem, ut ait comicus, domi relicto. quos imitatae matronae complures opertis capitibus et basternis per latera civitatis cuncta discurrunt.