On recherche des chefs et cheftaines pour 2019/2020

Vous venez d’arriver à Lyon, vous êtes étudiant avec un passé scout ou vous avez simplement envie de participer à l’aventure des Scouts et Guides de France, rejoignez le groupe de la Guillotière !

Pour répondre aux demandes toujours plus nombreuses d’inscriptions, notre groupe a besoin de renforcer ses équipes de chefs et cheftaines. Si vous-même (ou quelqu’un dans votre entourage) souhaitez vivre un projet plein de joie, de découvertes et de responsabilités, rejoignez notre groupe (dans le 7e, à proximité des facs) pour encadrer des jeunes de 8 à 17 ans.

Contactez-nous pour rencontrer les responsables du groupe.

Les farfadets à l’école des dragons

Tout au long de l’année, les farfadets ont aidé le dragon Gudule à maîtriser ses émotions, vaincre ses peurs (en l’emmenant à la piscine, à la neige, camper…). Tant et si bien, qu’au mois de mai, le grand-maître dragon est venu chercher Gudule pour qu’il dirige Drascole, la célèbre école de dragons. Gudule, plein de bonne volonté, mais un peu débordé a fait appel à ses amis farfadets pour l’aider à éduquer les jeunes dragons.

Au matin du 6 Juillet, les farfadets ont donc pris une nef puis le Dragon Express et suivi les empreintes des dragons pour arriver à Drascole. Gudule les attendait impatiemment avec les jeunes dragons. Chaque dragon est pris en charge par un farfadet qui, pendant 3 jours, va s’en occuper, l’éduquer, le nourrir…

À Drascole, l’éducation se fait par le jeu : concours cuisine, olympiades, dérouillage matinal. Les orages du soir n’ont pas gâché la fête, les dragons ont réussi à allumer le feu de camp et tout le monde a pu manger des chamallows grillés. La routine s’installait, mais le dimanche, un méchant a jeté un sort sur les dragons qui s’endormaient tous les uns après les autres, impossible de les réveiller. Les farfadets se sont donc mis en quête du remède pour guérir leurs dragons. Au terme de 7 épreuves, les parchemins ont été déchiffrés et le remède a été fabriqué. Les farfadets avaient bien mérité leurs crêpes, pendant que les dragons se reposaient. Le soir, l’ambiance était à la fête, jeux et chansons autour du feu de camp. Le lundi, les olympiades ont permis de constater que les dragons ne craignaient plus rien, savaient voler et s’amusaient comme des petits fous. Les farfadets avaient bien rempli leur mission !Farfadets et dragonsIl était temps de quitter Drascole avec un diplôme de dresseur de dragons.  Au revoir Gudule et à bientôt.